atrocement


atrocement

atrocement [ atrɔsmɑ̃ ] adv.
atrossement 1533; de atroce
D'une manière atroce, cruelle. cruellement. Il s'est vengé atrocement. Il souffre atrocement (cf. Souffrir le martyre).

atrocement adverbe De façon atroce, cruelle, pénible : Damiens fut atrocement torturé. Familier. Excessivement, horriblement : Un livre atrocement ennuyeux.atrocement (synonymes) adverbe De façon atroce , cruelle, pénible
Synonymes :
- férocement
Contraires :
- agréablement
- guère
- légèrement
- peu
Familier. Excessivement, horriblement
Synonymes :

atrocement
adv. D'une manière atroce. Il a atrocement souffert.

⇒ATROCEMENT, adv.
A.— D'une manière atroce. Synon. horriblement, cruellement.
1. [Avec un adj.] Atrocement déchiré, mutilé; atrocement despotique, douloureux, jaloux :
1. Nous étions bien forcés de découvrir que l'on s'était joué de nous. À quoi bon cette campagne et le millier de morts qu'elle nous avait coûtés (sans compter tant des nôtres atrocement mutilés par les mines), si c'était finalement pour rien?
AMBRIÈRE, Les Grandes Vacances, 1946, p. 17.
2. [Avec un verbe] Mourir, souffrir atrocement :
2. Un jeune homme accusa sa femme d'adultère.
Elle était innocente. On la porta en terre.
On l'inhuma vivante. On vit ses bras charmants
Qui dépassaient le sol se tordre atrocement.
Sous l'œil de l'inflexible époux bientôt ces membres
Se desséchèrent tels que des ceps en décembre.
JAMMES, Les Géorgiques chrétiennes, 1912, p. 38.
B.— P. hyperb. D'une manière répugnante, insupportable. Femme atrocement laide.
Rem. À la limite, atrocement tend à fonctionner comme un adv. d'intensité sans signif. précise :
3. Je me suis rasé atrocement à écrire mon dernier article. Si j'écris, c'est que je veux continuer à être imprimé pour gagner du terrain, pour qu'on ne m'oublie pas.
ALAIN-FOURNIER, Correspondance [avec J. Rivière], 1906, p. 110.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1533 (Fr. DASSY, Peregrin, DELB., Rec. ds DG); 1578 « d'une manière atroce, avec une insupportable violence » (A. mun. Lyon, BB 99 ds GDF. Compl. : Atrossement injuries) — 1611, COTGR.; repris au XVIIIe s. : 1798 (Ac. s.v. : Une action atrocement perfide); qualifié de ,,peu usité`` par BESCH. 1845; 1866 p. exagér., fam. (Lar. 19e s.v. : Elle est atrocement laide, sotte).
Dér. de atroce; suff. -ment2.
STAT. — Fréq. abs. littér. :154.

atrocement [atʀɔsmɑ̃] adv.
ÉTYM. 1611; atrossement, 1533; de atroce, et -ment.
1 D'une manière atroce, cruelle. Cruellement. || Il s'est vengé atrocement.(Sens passif). || Il souffre atrocement. || Il a été atrocement mutilé, torturé.
2 (1866). Par ext. Excessivement. Terriblement. || Il l'a trouvée atrocement laide. || Ce livre est atrocement ennuyeux.
0 Je ne veux pourtant pas me donner pour plus fort ni plus assuré que je ne suis, et certains de ces méjugements me sont atrocement pénibles.
Gide, Journal, 29 nov. 1921.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atrocement — ATROCEMENT. adv. Avec atrocité. Une action atrocement perfide …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • atrocement — Atrocement, Atrociter …   Thresor de la langue françoyse

  • ATROCEMENT — adv. D’une manière atroce. Une action atrocement perfide. Souffrir atrocement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ATROCEMENT — adv. Avec atrocité. Une action atrocement perfide …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • atrocement — adv. Excessivement : Je me suis fait atrocement chier …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • atrocement — (a tro se man) adv. Avec atrocité. ÉTYMOLOGIE    Atroce, et le suffixe ment …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Daniel Colas — est un homme de théâtre et cinéaste français, né le 8 avril 1947 à Paris. Depuis juillet 2006, il est le co directeur du théâtre des Mathurins à Paris[1]. Sommaire 1 Biographie 2 Théâtre …   Wikipédia en Français

  • Bazar De La Charité — Le Bazar de la Charité a été créé par Harry Blount en 1885 : il s agissait d une organisation caritative dont l objet était d assurer la vente d objets, lingeries et colifichets divers, au profit des plus démunis. Installé à Paris, il fut… …   Wikipédia en Français

  • Bazar de la Charite — Bazar de la Charité Le Bazar de la Charité a été créé par Harry Blount en 1885 : il s agissait d une organisation caritative dont l objet était d assurer la vente d objets, lingeries et colifichets divers, au profit des plus démunis.… …   Wikipédia en Français

  • Bazar de la Charité — Le Bazar de la Charité a été créé par Harry Blount en 1885, il était présidé par le baron de Mackau : il s agissait d une organisation caritative dont l objet était d assurer la vente d objets, lingeries et colifichets divers, au profit des… …   Wikipédia en Français